Je comprends bien le fait que pendant 25 ans c’est la banque qui est propriétaire mais je vois tout de même beaucoup de contraintes à louer (quand tu engages des travaux tu les fais mais à terme c’est pas pour toi, en plus une fois que le bail est fini tu peux te retrouver sans rien à la volonté du propriétaire dans la période estivale etc….) Je ne vois pas à quoi cela sert de "garder" et "d’accumuler" son argent jusqu’à quarante ans et d’être locataire jusqu’à cet age là Après je sais c’est une question d’opinion….




29 Responses to “Pourquoi préférez payer un loyer plutot que de rembourser un prêt bancaire ?”

  • catalang:

    Beaucoup d’éléments sont laissés de côté.
    A lire les tenants de l’achat à tout prix, les banques sont farcies d’imbéciles et elles prêtent pour perdre de l’argent.
    Il n’ y a pas de crédit gratuit et si les banques prêtent c’est qu’elles y gagnent. Donc dire qu’il vaut mieux emprunter que perdre de l’argent en louant relève du phantasme et d’une attitude plus psychologique que de l’analyse financière.

    Les tenants de l’achat sont omnubilés par leur phantasme et pour démontrer que leur rêve est une belle réalité, ils effacent tout ce qui dérange.
    D’abord pour ceux qui l’ignorent, il y a des banques qui prêtent jusqu’à 50 ans, en France, à taux variables et des personnes qui choisissent de s’endetter ainsi, pour être proprios.
    Parfois le mobile est le pire de tous : quand les propriétaires refusent de louer ou louent à des prix trop élevés, certains préfèrent acheter : parce que la mensualité sur 50 ans est au départ plus faible parfois que le coût du loyer. Et donc on passe mathématiquement en achetant un studio. plutôt qu’en louant un trois pièces, l’argument commercial de la banque étant de dire, vous aurez déjà vendu dans 7ans.
    Pour comparer achat et location, il faut tout prendre en considération.
    Sur 25, 30 ans et plus, le bien acheté ne pèse pas de la même manière selon la destination : acheter pour sa résidence principale ou pour louer.
    En tant que propriétaire, vous devez ajouter au crédit, toutes les charges que vous aurez à payer et que vous n’auriez pas eues à payer comme locataire : la taxe foncière, les assurances spécifiques, l’entretien du gros oeuvre et les grosses usures (la chaudière à changer, la mise aux normes nouvelles). Il n’ y a donc pas que les intérêts du crédit.
    En plus du crédit, vous payez les assurances du crédit, les frais de garantie, les droits de mutation, les main-levées, les actes notariés (un simple oubli puisque personne n’en parle) et subissez les frais bancaires de l’tablissement avec lequel vous vous êtes engagés à verser vos ressources.

    Et à sortie financière égale, tout confondu, vous n’avez pas le même bien à la location et à l’achat à crédit. Jamais.
    Un bien estimé à 100 est loué aujourdh’ui avec une rendement maxi brut de 8% voir 6%, souvent moins.
    Pour avoir le même bien, sans apport de départ (sinon le calcul comparatif est faussé) mais avec à payer toutes les charges en plus (frais de transaction, de crédit, taxes etc citées ci-dessus), combien payerez-vous comme propriétaire au bout du compte? 200 en réalité, probablement plus : à 4% de crédit un prêt double au bout de 16 ans environ.
    Alors si vous avez la capacité financière de sortir 200, continuez à payer 100 de loyer et placez 100.
    Dans 25/30/35 ans vous aurez la possibilité d’acheter comptant non seulement un logement qui aura 25/30/35 ans de moins, mais probablement un deuxième logement que vous pourrez louer.
    Ceux qui vendent aujourd’hui en essayant de multiplier par 2,5 le prix d’achat oublient de dire qu’il y a 20 ans ils ont emprunté à des taux qui font qu’ils ont payé deux voir trois fois le prix de la maison. C’est cela qu’ils veulent se faire rembourser par les générations actuelles.
    Ils croient gagner le pactole : non ils veulent simplement se faire rembourser ce que les banques leur ont piqué. Tu parles d’un capital Charles. ils auraient placé la même somme, ils auraient encore plus d’argent.
    Ce système de l’achat à crédit suit le principe de la vente pyramidale : cela marche tant qu’il y a un gogo pour acheter.
    En bout de course, le dindon, c’est celui qui achète sans pouvoir récupérer ce qui était promis et cela rrive quand il n’y a plus de ckientèle.

    Ce qui commence à se produire : la machine se grippe un peu. Car en période inflationniste, les revenus augmentant, le prix payé s’estompe dans l’illusion d’un gain qui croit de manière géomètrique voir exponentiel.
    Mais nous ne sommes plus dans cette situation et les acheteurs solvables diminuent : après l’euphorie qui a fait croire que le sucre allait manquer, le prix du sucre à monté et les gogos se sont précipités croyant à sa disparition ou pouvoir revendre le kilo à meilleurs prix, parfois avant même de l’avoir payé.

    Même chose dans l’immobilier. Les achats ralentissent, car les derniers acheteurs sont les plus fragiles, les non solvables et ceux qui ne peuvent ni acheter ni louer (car pour faire monter les prix on a aussi entretenu l’illusion que les gens aller pouvoir louer à prix fort et que tout pouvait augmenter, comme si les salaires allaient tout à coup augmenter, les cômeurs moins chômer et l’inflation à deux chiffres revenir comme au bon vieux temps).
    Alors cela coince, les transactions ralentissent et le bien que les vendeurs refusaient de vendre hier à 300 000 euros parce qu’ils en demandaient 350 000 (ils n’allaient quand même pas brader ce logement acheté 500 000 francs il y 10 ans, voir moins), aujourd’hui, il n’ y a même plus un coup de fil d’un acheteur potentiel à 280 000.
    Mais les acheteurs à 120 000 euros, ils sont toujours là, leur budget n’ a pas changé en 5 ans.

    Non, on ne peut pas décréter comme cela, ex abrupto que c’est mieux d’acheter à crédit que de louer et de le poser comme un postulat incontestable : cela relève de la bétise, de l’aveuglement.
    Mais il faut savoir que dire le contraire c’est faire revenir les gens à la réalité, les réveiller et de cela, ils n’en veulent absolument pas et sont même agressifs : ils ont impression de perdre la face et qu’ on leur brise leur rêve. Et ils en veuent alors à tout le monde.
    Continuez à dormir proprios chéris, endettés jusqu’à ne plus pouvoir partir un jour en vacances et à vous pelez d’achever votre baraque, sinon ça passait pas au niveau du prêt. Moi je thésaurise, je place, je pars en vacances et quand la chaudière ne marche pas, j’appelle le proprio pour qu’il la change fissa.

  • Momo:

    Je n’aime payer le loyer

  • g32:

    C’est bien pour ça que nous avons acheté. Et pour la même somme dépensée mensuellement, nous avons 2 fois plus grand de surface.

  • isabelle a:

    personnellement je préférerais rembourser un prêt pour au final être propriétaire mais c’est mon banquier qui refuse. Pour lui je peux sans problème payer plus de 700 € de loyer par mois mais pour un prêt bancaire (avec un échéancier à peu près équivalent à mon loyer) il trouve que je ne gagne pas assez bien ma vie et que je ne lui offre pas de garantie (je vie seule avec mon fils donc un seul revenu dans le foyer)…….
    Belle ironie non ????

  • isis200675:

    non la banque n’est jamais propriétaire!!! c’est toi qui l’est il y a juste une garantie hypothécaire ou un crédit logement qui garantissent ton prêt.
    Certains ne peuvent tout simplement pas être propriétaire (trop de crédits en cours, revenus insuffisants, etc…)et cela est compliqué quans tu te sépares, donc il vaut mieux être sur avant d’acheter car cela peux créer des rééls complications.

  • Shazam:

    Il faut déjà avoir l’apport initial, les banques sont pas toujours chaudes à préter si tu amènes pas un petit peu de capital…

    Mais je suis d’accord avec toi, vu le prix des loyers, il vaut mieux acheter quand on peux.

    Donc pour ma part, c’est pas un question de préférence, c’est surtout une question de pas me faire jeter par ma banque car je remplis pas les conditions.

  • flo:

    parce que tout le monde ne peut pas emprunter et je crois qu il n’yaurait pas assez de logement pour tous

  • Eliott N:

    Parce que pour acheter, il faut un apport d’au moins 25% du montant total du bien pour avoir un taux intéressant et que, tu vas rire mais, tout le monde ne dispose pas d’une telle somme !! Je ne sais pas si tu es au courant mais il y a des gens qui même avec un CDI, n’arrive pas à se loger via la location ! Alors acheter !!!!

    Redescend un peu sur terre !

  • ZeroHero:

    Tout dépend du loyer que tu paies. Si tu paies beaucoup de loyer il vaut mieux acheter même si la conjoncture pour l’investissement immobilier n’est pas la meilleure aujourd’hui.

    Pour un emprunt de 200.000€ sur 25ans tu rembourses 1300€par moi dont 500€ d’intérêts.

    Si tu payes 300€ (pas cher)de loyer, il vaut mieux mettre 1000€ sur une bon placement qui va rapporter que plutôt dans un prêt où une grosse partie va dans les poches de la banque)

    A+

  • celdoche:

    Parce qu’à superficie égale, il est impossible de payer le même prix ton loyer que les les traites du prêt. Avoir un prêt coûte beaucoup plus cher par mois : je payais mon loyer 500 euros par mois. Pour la même superficie, je paye aujourd’hui à 950 euros par mois…. Mais dans 20 ans, mon logement sera à moi.

    D’autre part, en tant que locataire tu ne paye pas la taxe foncière.

  • caroline:

    je suis tout a fait en accord! mais pas mon banquier! lui regarde ma situation familliale, mes revenus et préfère que ce soit un propriétaire qui prennent le risque d’un impayé plutot que lui! c’est la vie! je paie 784€ de loyer et a ce prix je préfèrerait largement être proprio! on ne prête qu’aux riches, c’est bien connu!

  • nannouam:

    Parce que je passe mon temps à déménager à cause de mon travail.

  • fanny:

    isabelle t’a fait la meilleure réponse (quest-ce qu’on dit isabelle) en effet tu peux payer un loyer de 700 € mais le banquier te refuse un prêt pour acheter alors que la mensualité serait de 550 €. Merci les banques !

  • leylaaaa:

    Tu as raison biquette !

    mieux vaut payer un prêt tous les mois plutot que de payer un loyer dans le vent…

    Au moins tu as une jolie somme au bout des 20/25 ans ! et un joli bien qui peut valoir le double de ce que tu l’as acheté.

  • sandy44:

    ce serait bien que ceux qui sont favorables à la location répondent, non ?

  • faustine:

    si t’es intérimaire ou en cdd, voire intermittent va chercher bonheur!!!

  • Jo:

    les conditions d’obtention d’un prêt que tout le monde ne remplit pas c tout.
    CDI, apport, etc. etc.

    après c vrai que pour certains c un choix que je comprends difficilement surtout que le marché immo ne cesse d’augmenter.
    même moi qui ai la bougeote, j’achète et revends sur des périodes très courtes et je fais des pluvalues malgré les frais de notaire !

  • eve:

    Moi, c’est l’inverse mais au départ car je pensais que c’était réellement plus intéressant et en faisant le calcul il faut avoir une bonne réserve d’argent quand on achète… Le pret n’est pas cher en soi maais on oublie souvent toutes les assurances c’est cela qui coute très cher et les taxes d’immobilié… Il faut donc bien réfléchir à tout cela avant d’acheter un bien car se serrer la ceinture, tout le monde ne sais pas le faire… Pour ma part ça m’a couté de travailler 7j/7 jours et nuits presque pour m’en sortir avec un pret sans repos et sans vacances… C’est un choix!!!

  • Le prisonnier:

    Parce qu´en cas de pépins dans la vie ( décès d´un conjoint, chômage…) il est plus facile de déménager pour un loyer moins cher que de revendre un bien pour rembourser son crédit avec intérêts. Tout dépend de la confiance qu´on a dans l´avenir.

  • Daria C:

    j’ai acheté il y a 3 ans sans apport un F2. C’est risqué mais je préfère le remboursement d un prêt que payer le loyer. Finalement durant les 3 ans mon appartement a pris beaucoup de valeur (+40%!), j’ai pu le vendre sans problèmes et d’acheter un F4 dans le même secteur. SI je choisissait de payer le loyer il y a 3 ans je ne pourrai jamais épargner en même temps pour arriver à un apport suffisant et pour acheter au bout de 2 ans un F4. Donc malgré la durée d’un prêt immobilier (il parait que maintenant ça va jusqu’à 35 ans) c’est toujours plus intéressant d’acheter que de payer le loyer (qui augmente tous les ans)

  • dravenrjo:

    C’est le reve de tout un chacun d’etre proprietaire . De la à passer le pas c’est different selon les conditions d’emploi, de salaire et de vision de la vie.
    @+

  • nanou:

    J’aurai bien aimé être propriétaire, mais prêt refusé il y a 20 ans car pas d’apport, célibataire, deux enfants et un salaire égal au smic. Il y a deux ans prêt refusé car pas d’apport, trop vieille et des antécédents médicaux dans la famille (cancers).
    Donc je suis locataire.
    Ceci étant quand je ne serai plus là, mes enfants n’auront pas à se battre pour l’héritage, car il n’y aura pas de bien.

  • L.:

    Je me pose actuellement la question.
    Cela dit, je pense que je paye un loyer pour les mêmes raisons que je suis salariée et pas chef d’enteprise : la peur des responsabilités, la peur de s’engager, l’importance des charges, etc.

    Et puis, idéaliste comme je suis, je me dis que j’achèterai quand j’aurai trouvé l’homme qu’il me faut. Mais vu qu’il a du retard cet abruti, je vais peut-être finir par prendre les devants !

  • OldKouky:

    Pour avoir une chance d’obtenir un prêt auprès d’une banque il faut donner quelques garanties que l’on a pas obligatoirement : apport financier perso, contrat CDI, salaire mettant les banques en confiance, etc…

    Ça dépend aussi beaucoup si l’on achète seul (1 salaire) ou en couple (2 salaires)

    Sans compter aux divers critères de choix pour tel appart ou tel maison, tout en restant dans les 33% d’endettement par rapport à son salaire, et d’avoir un prêt d’une durée encore raisonnable 20 – 25 ans).

    De plus en étant propriétaire, en plus du remboursement , il ne faut pas oublier TOUT les frais d’entretiens. [pouvant très rapidement devenir élevés (aussi bien en collectivité qu'en individuel)]

  • jmnil:

    Je pense qu’avant de décider si tu veux louer ou acheter il faut faire la simulation financière en prenant en compte tous les facteurs (apport, taxe, taux intérêt).
    Pour ceci le simulateur http://asi77.free.fr/ est très bien fait.
    Cette simulationn montre que de façon général l’achat à long terme est plus rentable mais qu’à plus court terme (-10 ans) la location est gagnante.

    Une fois que tu as cette vision objective tu peux prendre en compte d’autres éléments:
    – Je suis propriétaire et je fais ce que je veux dans ma maison
    – Pas de risque de ma faire jeter dehors
    – Je me constitue une épargne forcée
    – Je suis sur/Je pense rester dans cette maison pendat xx années
    – En tant que locataire j’ai plus de liberté
    – Etre propriétaire c’est un risque
    ….

    De façon générale se mèfier des "mythes" liées à l’immobilier
    – L’immo monte toujours: Cela n’est pas vrai. Les prix de l’immo suivent un cycle et de très nombreux éléments montrent que nous sommes en haut d’un cycle.
    – L’immo est un placement sûr: Corrolaire du mythe précédent. En cas de crash (-30 % en 1992) et obligation de revente (chomage, séparation …) la perte peut être énorme (voir le concept de négative equity). Voir aussi les examples de l’Allemagne et du Japon.
    – Un loyer c’est jeter de l’argent par les fenêtre: C’est l’objet même de ma réponse. Non pas forcément

    Comme je l’ai déjà écrit j’ai choisit de rester locataire alors que j’ai déjà un apport très important (40% de l’achat) et tout à fait les moyens d’acheter maintenant.
    Mais outre le fait que je suis persuadé d’une baisse de l’immobilier en 2007 et 2008 (on n’achéte pas 5 jours avant les soldes) je sais aussi me servir d’Excel.

    Sinon pour répondre à certaine des affirmations précédente
    - Pour isis : effectivement la banque n’ai pas propriétaire mais le jour ou tu ne peux plus payer elle le devient automatiquement.
    - pour Celdoche : Faux: Actuellement il y a un décalage. En moyenne pour un remboursement équivalent au loyer et à bien équivalent l’acheteur dispose d’un logement bien plus petit que le loueur.
    - pour Leylaaa : Faux sur le long terme le prix de l’immobilier suit l’inflation. Donc sur 20/22 ans statistiquement il est plus probable que ton gain soit neutre.

    Quoi que vous décidiez (et j’admet que l’achat actuellement dans certain cas est une alternative possible) renseignez-vous : voir mes sources.
    Pensez au temps que vous consacrez à l’achat d’une TV!! Mois je dirais une journée: renseignements sur le net + visite des différent magasins.
    Un appart ou une maison coûtant au minimum 100 fois plus il faudrait logiquement y consacrer plus de 100 jours ;)

  • mamzelkelly:

    le probleme c’est pas de rembourser le pret mais il faut en plus de la taxe d’habitation payer la taxe foncière ,sans compter les frais de ravalement de façade ,d’entretien des ascenseurs…. si tu es copropriétaire dans un immeuble ,sans compter les charges de copropriété.Et tout ça mis bout à bout ,aiiiie !!!

  • Cyrille:

    Question récurente, et bravo à catalang et jmnil pour leur réponse qui englobe tout ce dont il faut se méfier à l’heure actuelle pour l’achat immobilier. Je n’ai plus grand chose à ajouter.

    Il est clair que les vrais investisseurs sont partis depuis quelques temps de ce secteur qui est arrivé en haut de cycle et l’a même dépassé au point qu’il est évident que nous sommes en situation de "bulle".

    Ceux qui achètent actuellement ou qui ont acheté ces 3 dernières années risquent fortement d’avoir fait la mauvaise affaire de leur vie et vont le payer un certain temps.

    Faut-il encore développer plus avant ce qui se dit sur le net depuis plus d’un an sur des sites (un peu extrèmes tout de même) tel que la bulle-immobilière ou les interventions des forumeurs de boursorama ?

    Ce qui est sur c’est que la population Française gagne en moyenne 1200 euros / mois et que ses capacité d’endettement ne vont pas au-delà de 120000 à 150000 euros maxi. Aujourd’hui, il y a peu de bien en vente à ce prix. Lorsque cela ne se vendra plus, il faudra bien un réajustement à ces prix. (on parle tout de même de 700 000 à 1 000 000 de francs).

    Pour 1 000 000 de francs, on avait une sacré baraque il y a 7 ans. Depuis les salaires n’ont pas augmenté, mais curieusement le prix d’acquisition d’un bien à augmenté de 120%.

    Vivement que l’on revienne les pieds sur terre.

    A l’heure actuelle et sans tableur (mais celui de asi 77 est bien fait) la location semble être préférable à l’achat en terme financiers. C’est ce pourquoi j’ai opté il y a 5 mois: Je suis passé du statut de propriétaire à celui de locataire en faisant une monstrueuse PV (et il n’y a aucune raison objective pour que celui qui m’a racheté mon appart l’ait payé ce prix, je n’en aurais pas donné la moitié), j’ai tout placé et j’attend la baisse qui arrivera inexorablement.

  • bully:

    cessez avec le reve immo et allez surfer sur des sites specialisés qui parlent de lente descente aux enfers de l’immobilier! (+240% en 10 ans en GB !) vous trouvez ça normal! les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel comme les indices boursiers!au fait,depuis mi2003,le cac40 a pris 130%
    soyez patients et investissez dans les bio-tech(assez risqué)l’eolien,les techno……………
    la croissance americaine est passée de 5.6% au 1er trim. à 1.6% au 3éme du au ralentissement immobilier!Là-bas les medias parlent de crach immo mais chez nous,chut silencechut

  • B.B:

    Oui tu as raison c’es tvraiment une affaire de personne un achat immobilier c’est tout de même une affaire importante car c’est un credit sur une période allongée de nos jours et il peut se passer beaucoup de choses en 25 ans dans ta vie et il faut que tu sois sure de rester là ou tu es car aprés ton achat sera une charge (il faudra le louer ou bien le revendre mais ca dependra de l’immo a ce moment là) et puis aussi un locataire paye moins que le remboursement d’un credit.
    Et puis il y a une chose a voir c’est que sur 25 ans tu va rembourser le double de ce que tu achete c’est aussi. Avec la location tu as la possibilité de partir quand tu veux. Enfin bref faut réfléchir, cela depends aussi du lieu ou tu es et si les prix y sont raisonnables.
    J’ai déjà posté une question ici pour faire remarquer que la montée de l”immo n’etait pas inneluctable et que finalement la periode de spéculation massive allait se terminer (enfin?) et que les biens allait finalement avoir un prix en rapport avec la réalité economique actuelle, donc c’est aussi quelquechose que tu dois prendre en compte, actuellement comment es le marché de l’immo, pas ce qu’en dis FNAIM mais la réalité.
    Et comme la fais remarqué une précedente reponse c’est souvent quelquechose qui se declenche aux etats unis pour toucher la france. Pas d’inquiétude:! juste une mise à niveau des prix en 4-5 ans -20 -30% comme cela es deja arrivé il y a dix ans. Aujourd’hui je pense qu’on s’approche de l’inversion de tendance.

    ___________________________________________
    Merci pour cette question cela m’a montré qu’il y avait tout comme moi des personnes qui pense que l’immobilier va s’inverser. D’ailleurs en en parlant autour de moi j’ai constaté que c’etait mitigé 50% 50%. Ce serait bien que cela arrive cela permettrai aux familles à revenus modestes de pouvoir devenir propriétaires comme c’etait le cas du temps de nos parents.

Leave a Reply

Powered by Yahoo! Answers