Bonjour,

Mon employeur souhaite se séparer de moi pour x ou y raisons qui ne sont pas vraiment valables au bout de 9 ans de bons et loyaux services, en gros ils n’ont plus envie de voir ma tête. Ils m’ont proposé une rupture conventionnelle et je me suis donc renseigné sur ce que je pouvais leur demander comme indemnités. J’ai basé ma négo sur une demande forte dès le début, pour obtenir ce que je veux. En gros, j’ai demandé à peu près 14 mois de salaire brut (45000 soit un salaire brut mensuel d’environ 3300). Il m’a dit que cette somme était inenvisageable et m’a plus ou moins menacé (manoeuvre d’intimidation) de me licencier pour faute si nous n’arrivons pas à tomber d’accord : seul hic, la "faute" a été constatée il y a environ 1 an et demi (et moi je qualifierais plutôt ça de petite bourde qui peut arriver à tout le monde). Il m’a dit que le max qu’ils peuvent faire c’est 25000. Je ne voulais pas descendre en-dessous de 35000.
Ma question est donc la suivante : est-ce que je demande trop ? Suis-je crédible dans ma demande ?
J’ajoute que je joue sur le terrain du préjudice subi : j’ai deux enfants en bas âge dont 1 qui va encore chez la nounou (une dépense de 650 euros par mois à ma charge pendant encore au minimum 1 an), que j’ai des crédits sur le dos (2 voitures obligatoires pour gérer les deux enfants avec ma femme) et que cette rupture contrarie mes projets d’achat immobilier.




3 Responses to “Quelle somme demander pour une rupture conventionnelle ?”

  • MACGYVER69230:

    Tigibus a tout dit !

  • TIGIBUS:

    Bonjour,

    Selon le code du travail, l’indemnité de rupture conventionnelle ne peut être inférieure à l’indemnité légale de licenciement (ou à l’indemnité conventionnelle si cette dernière et plus avantageuse pour le salarié).

    Il s’agit d’un taux plancher : il n’est donc pas interdit de négocier une indemnité plus importante.

    Autre solution : négocier une transaction en plus de la rupture conventionnelle : celle-ci permet de mettre définitivement un terme au confilt individuel. En signat cette transaction, vous vous interdisez contractuellement d’aller aux Prud’hommes… C’est aussi cela qui est négociable.

  • cpo06ANTIBES est un vilain singe:

    l’employeur n’accèdera pas à ta demande, tu rêves 35 000 €….pour la simple raison qu’un procès aux prudh’ommes lui coûtera moins cher…..

Leave a Reply

Powered by Yahoo! Answers