J’ai reçu une donation de 15000 euros.
J’ai un crédit immobilier :
– sur encore 16ans (18 ans au départ)
– le taux est de 3,85 % fixe
– pas de pénalité de remboursement anticipé.

D’ici 2 ans, je pense louer ou revendre ma maison pour en racheter une autre plus grande.

J’ai beau faire des calculs et y reflechir, il n’est pas évident pour moi de répondre à la question :
Est ce mieux de faire un remboursement anticipé (possibilité de rallonger la durée du crédit plus tard à 20 ans) ou de placer cet argent sur un livret bleu à 3,5% net (= apport pour plus tard).

Merci d’avance pour les conseils voir les réponses.


2 Responses to “Remboursement anticipé ou placement?”

  • FN B:

    Il manque certaines données relatives à votre crédit en cours (notamment le montant du capital restant dû – crd) ainsi que la valeur du bien immobilier (avez vous emprunté à 100% ou aviez vous de l’apport, ceci dans la perspective de la revente future?).

    A priori, je suppose que sur un financement initial sur 18 ans, sur lequel vous n’avez amorti que 2 ans (en remboursant proportionnellement et facialement plus d’intérêts que de capital les premières années), ce crd est largement supérieur aux 15.000 euros que vous avez reçu.
    En clair, l’impact de ces 15.000 euros dans le cadre d’un remboursement anticipé qui restera très partiel sera à mon sens très limité, même en l’absence de pénalité de remboursement anticipé.

    En fait, vous devriez demander à votre banque une simulation si vous procédiez à ce remboursement partiel à hauteur de 15.000 euros, sachant que vous avez a priori deux possibilités:
    - vous réduisez la durée de remboursement, en maintenant le montant des échéances mensuelles actuelles;
    - vous maintenez la durée restant à échoir, en faisant baisser le montant des échéances mensuelles.

    La première possibilité est certainement plus avantageuse en terme de "coût total du crédit". C’est cette donnée qu’il faut connaître (le coût total restant à régler selon l’option choisie) car elle seule vous permettra de déterminer si le placement des 15.000 euros au taux du livret A est plus intéressant.

    Enfin, sous réserve de l’évolution du marché de l’immobilier, du type de bien, de son emplacement, etc….., il vous faut simuler une revente dans deux ans et déterminer si vous aurez une plus-value qui vous permettra de conserver un apport pour une nouvelle acquisition (après solde du crédit en cours bien entendu).
    L’exercice n’est pas facile, a fortiori en ce moment, mais faisable en prenant toujours, par sécurité, l’hypothèse la plus basse.

  • daniciray:

    Le mieux est de les placer, tu gardes ainsi toute tes liquidités à disposition. Si le taux de 3,50% se maintient, hors de tout impôt, c’est une bonne opération.
    Un remboursement anticipé entraîne toujours des tracas . Ca ne vaut pas le coup si tu penses revendre ou louer dans 2 ans.
    Et puis tu auras peut-être des travaux de remise en état pour pouvoir revendre au meilleur prix. Cet argent te sera alors de grand secours.

Leave a Reply

Powered by Yahoo! Answers