Imaginez: un couple, l’un est encore étudiant(e), l’autre installé depuis une dizaine d’années.les revenus sont différents. La première année, ils vivent séparément, mais l’étudiant(e) a du mal à joindre les deux bouts, l’autre lui fait quelques virements pour l’aider. Il/elle dit souvent que ce n’est pas à rembourser ultérieurement. La deuxième année, ils vivent sous le même toit, l’etudiant(e) n’a pas de revenus réguliers, entre 100 et 1000e par mois, cela dit ses parents payent une partie du loyer, et il/elle touche la caf et paye donc les courses et quelques factures, tandis que l’autre, qui gagne 1700€ achète les meubles pour le couple, et paye ce que l’autre ne peut assumer.Le couple, fait beaucoup de sorties diverses, que l’autre paye le plus souvent, c’est d’ailleurs souvent à sa demande et selon son niveau de vie.Le couple continue de répartir les dépenses en fonction de ses revenus respectifs.l’etudiant(e) habite loin de ses amis et de sa famille, il/elle les voit peu, ca lui coute environs 100€ chaque fois.Chacun se fait plaisir, vêtements, chaussures, matériels divers, etc.Ils se font cambrioler, le matériel hi-fi neuf du couple est volé, ainsi que certaines affaires de grande valeur et de grande valeur sentimentale de l’etudiant(e) qui ne seront pas remboursées. L’autre, en rachète un peu petit à petit .Le couple commence à battre un peu de l’aile, la famille d’un des deux est envahissante, la vie sexuelle n’est pas franchement épanouie, en effet l’un a des soucis physiques et psychologiques dans le domaine et avec le temps ne fait plus les efforts qui s’imposent, et l’autre ne cherche pas à comprendre. L’un des deux picole un peu trop, un jour il/elle rentre saoul(e) et cogne l’autre.ils finissent par se séparer quelques semaines plus tard.
L’étudiant n’a d’autre choix que de repartir vivre dans sa région, et de planter études et job. L’autre garde tous les meubles sauf ceux amenés par l’étudiant et leur chambre (sauf le sommier et le matelas).Avant la séparation alors que le couple était à découvert, biensur, plus l’etudiant(e), le couple prend un credit de 5000€, que celui/celle qui gagne 1700€ ferme à la séparation.Au fil de la vie du couple, les virements de l’un sur le compte de l’etudiant(e) ont été nombreux, souvent pour simplement remettre à flots, ou payer des choses liées au couple.Une fois la séparation effective, l’un demande à l’étudiant(e) de lui rembourser tous ces virements, soit 10000€. Après quelques mots, et des calculs un peu plus poussés, il s’avère que la somme n’est plus que de 4500€. L’etudiant(e) totalement démuni(e), doit repartir de zéro, racheter tous ses meubles, se retrouver un logement,un boulot, tirer un trait sur ses études, faire appel à différentes aides pour financer sa location, et du fait, prendre un crédit pour rembourser l’autre.

A votre avis? cette somme là? elle est effectivement dûe à l’autre? j’ecoute tous vos avis, essayez de répondre de manière la plus neutre possible.
je rappelle que l’etudiant(e) a du repartir vivre dans sa région, donc garder des meubles lui aurait coûté très cher(location d’un camion 750km x 2…une fortune!).D’autre part, je reprécise que c’est l’autre qui a payé les meubles…tandis que l’etudiant(e) payait d’autres choses à sa mesure, on est d’accord que les factures portent toutes le nom de l’autre.
Ma question porte tant sur le point de vue économique et matériel, très objectif que sur le point de vue moral. Selon vous, dans un couple, comment vit-on financièrement, comment se sépare-t-on? est- ce normal de réclamer des sommes effectivement virées, par l’un mais dépensées par les deux?


5 Responses to “séparation de concubinage et dettes (dsl c long)?”

  • émilie L:

    Voilà pourquoi mon vincent et moi on n’as déjà évoqué la séparation.
    On s’est décidée sur qui gardait quoi, le partage de l’argent mis de côté.
    Tous le monde nous à dit que c’était ridicule d’en parler car tous va bien entre nous et bien je suis contente de l’avoir fait et oui tous va bien entre nous mais c’est important d’en parler!
    Concernant ton problème tu n’as pas fait de reconnaissance de dettes ni rien alors tu lui dit d’aller se faire f*, tu n’as rien à lui rembourser

  • soleil_de nuit:

    il faut essayer de trouver un arrangement

    A savoir qui va être prêt de ses sous

    étant donner que l’ étudiant(e) est fauché

  • danpier45:

    Aucune loi n’encadrant le concubinage, l’un ne peut obliger l’autre à prendre en charge quoique ce soit. Les objets achetés avec une facture au nom de l’un ou de l’autre, sont les seuls à pouvoirs être partagés.
    Ce sont les inconvénients du concubinage

  • mfaxxl:

    lorsque l’on se met en concubinage, tout est amour, on est au septième ciel.on partage tout, puis pour différentes raisons les problèmes arrivent.on a acheté ou apporté des biens pour les couples. Avez vous gardé des factures, justificatifs, qui a signé pour les prêts, voyer peut être un avocat, attention frais partagés, et prendre des crédits pour en boucher un autre n’est pas une solution, bon courage

  • Chouks:

    Je posais hier sur ce site la question "quels sont les avantages du mariage"
    Je pense qu’un des ces avantages est d’avoir des règles claires et définies pour le partage des biens et des dettes en cas de séparation.
    Ceci dit, je ne sais pas comment c’est avec le droit français mais en Suisse, personne ne doit rien à personne, et seules les factures nominatives certifient qu’une chose appartient à l’un ou à l’autre.
    Bon courage, vraiment, cela a l’air difficile à vivre.

Leave a Reply

Powered by Yahoo! Answers